Les valeurs qui nous animent !

Que signifie cette inspiration pour la CFTC ?

La conscience d’une fraternité universelle entre les hommes, de notre responsabilité vis-à-vis de l’avenir que nos droits ont pour pendant les devoirs que nous avons envers les autres, que notre épanouissement personnel dépend de la capacité de chacun à favoriser l’épanouissement des autres. Une exigence de justice pour tous et en particulier pour les plus fragiles. Le choix de la solidarité.

Quels repères donne-t-elle ?

Une priorité : les plus faibles et les plus démunis.

3 principes d’action :

– le respect de la dignité de chaque personne, cette dignité relève du sacré : pas de l’âge, de l’intelligence, de la fortune, du physique ou de la sensibilité…

– le service du bien commun : favoriser l’épanouissement de chaque homme et de chaque groupe reconnaître les droits de tous aux biens du monde, opter pour le développement durable…

– la subsidiarité : donner leur pleine liberté d’action aux personnes et aux communautés de base ou corps intermédiaires (famille, entreprise, associations, collectivités territoriales…) sans mettre en cause la solidarité.

Pourquoi cette inspiration à la morale sociale chrétienne ?

– Elle est l’héritage de notre histoire.
– Elle incite au développement de la solidarité et à l’épanouissement des personnes
– Elle n’impose pas de pratiques ou de convictions religieuses.
– Elle éclaire la mise en œuvre de valeurs fondamentales pour pour un monde plus juste et plus humain: la solidarité, la liberté, la responsabilité, la justice sociale, la participation démocratique, la durabilité ou exigence d’un développement durable
– Elle favorise des comportements positifs : se dévouer, être constructif, être soucieux de vérité, oser faire confiance, être ouvert et rassembleur, prendre ses décisions en toute indépendance vis à vis de tout groupe extérieur …